Structure Fédérative de Recherche dédiée à la mer et au littoral dans la région Hauts-de-France

Étude bibliographique sur des vibrions potentiellement pathogènes pour l’Homme

ICV, LSA-PPA
Mougin Julia, Copin Stéphanie, Bojolly Daline, Raguenet Virginie, Robert-Pillot Annick, Quilici Marie-Laure, Graziella Midelet-Bourdin Graziella, Grard Thierry, Bonnin-Jusserand Maryse, 2019. « Adhesion to stainless steel surfaces and detection of Viable But Non Cultivable cells of Vibrio parahaemolyticus and Vibrio cholerae isolated from shrimps in seafood processing environments: stayin’ alive? » Food Control 102C : 122‑130. https://doi.org/10.1016/j.foodcont.2019.03.024

Une étude bibliographique a été menée sur les vibrions potentiellement pathogènes pour l’homme, à savoir Vibrio cholerae, Vibrio parahaemolyticus et Vibrio vulnificus.

Les Vibrio sont des bactéries de l’environnement aquatique qui peuvent contaminer les produits de la pêche et présentent donc un risque pour le consommateur. Cette étude rapporte les différentes méthodes de détection actuelles. Les méthodes microbiologiques appliquées font référence à la norme ISO 21872 et au standard de la FDA (FDA-BAM, Chapitre 9). De nombreuses méthodes moléculaires sont également présentées et comparées, telles que la PCR, la PCR en temps réel et la LAMP (loop-mediated isothermal amplification) dérivée de la PCR.

Cette étude a été réalisée grâce à une collaboration entre le département des Produits de la Pêche et de l’Aquaculture du Laboratoire de Sécurité des Aliments (ANSES) et l’ Institut Charles Viollette (ULCO, ULille, UArtois, INRA, YNCREA). Elle a permis de renforcer les liens au sein de l’USC Anses-ULCO.

Le financement provient du CPER MARCO (2014-2020).